18 +
Populairement
Symptômes de la ménopause chez les femmes: comment commence la ménopause

Symptômes de la ménopause chez les femmes: comment commence la ménopause


La ménopause est un tournant dans la vie de chaque femme, une période où il est temps d'écouter attentivement et avec impartialité votre santé et votre humeur. Pour que les symptômes de la ménopause chez les femmes ne soient pas pris au dépourvu, il est nécessaire de prendre des mesures à l'avance pour apprivoiser la tempête hormonale à venir.

Devrais-je avoir peur de la ménopause?

Symptômes de la ménopause chez les femmes

Les femmes sont belles à tout âge si elles ne luttent pas avec le nombre croissant d'années et sont capables d'accepter correctement les changements qui se produisent dans le corps. La ménopause devient un coup dur du point de vue physiologique et psycho-émotionnel: c'est un signe que la fonction principale, la maternité, devrait être matérialisée à ce moment-là ou oubliée.

Le rythme de vie d'une femme moderne, un stress physique et psycho-émotionnel élevé, entraînent non seulement le développement de maladies chroniques, mais également une instabilité hormonale.

La ménopause précoce, qui commence chez les femmes de moins de quarante ans ou qui célèbre récemment cet anniversaire, n’est pas rare. Dans chaque cas, les premiers signes de ménopause, en particulier tôt - une raison de visiter un gynécologue. La pharmacie propose une large gamme de préparations médicinales et de médicaments traditionnels - des décoctions et des teintures aidant à atténuer les marées, à améliorer le bien-être et à passer à une nouvelle étape de la vie.

Comment commence la ménopause

Il est difficile de dire à quel âge une femme ressentira les premiers signes de ménopause. En règle générale, l'extinction de la fonction de reproduction et les modifications hormonales de la région génitale de la femme surviennent après 45 ans, soit près de 50 ans. Cependant, il existe plusieurs symptômes, appelés précurseurs. Dans certains cas, elles deviennent les premières «hirondelles» de la ménopause précoce et chez les femmes de plus de 40 ans:



  • Problèmes de reproduction (infertilité, fausse couche, fausses couches, grossesses non développées);
  • Les maladies génitales associées aux hormones, par exemple, l'endométriose;
  • Cycle menstruel irrégulier, aménorrhée.

Après les précurseurs apparaissent et les symptômes de la ménopause:

  1. Bouffées de chaleur - une forte sensation de chaleur, une hyperémie (rougeur) de la peau de la partie supérieure du corps, accompagnée d'une transpiration excessive, un rythme cardiaque soutenu. Au bout des doigts, je ressentais des picotements, un engourdissement. Dans certains cas, les marées sont accompagnées de brèves évanouissements. La marée se caractérise par des sensations de forte chaleur, et après - le même froid intense, le froid.
  2. En raison des sauts soudains de la pression artérielle, des maux de tête et des vertiges se produisent.
  3. Excitabilité accrue du système nerveux, troubles du sommeil.
  4. Irritabilité, nervosité, larmoiements, anxiété - le début de l’échelle psycho-émotionnelle, ce qui peut conduire à la dépression, à l’apathie ou, au contraire, à un comportement vif et foudroyant.Tout d’abord, les proches souffrent des sautes d’humeur.
  5. Les changements hormonaux se manifestent par une difficulté soudaine à respirer, une sensation de nausée, lorsque les odeurs et les sons sont irritants; tremblant et s'éteignant, faiblesse, faiblesse.
  6. Violations du système cardiovasculaire.
  7. L'ostéoporose
  8. Besoin fréquent d'uriner, affaiblissement de la paroi musculaire de la vessie.
  9. Sécheresse et brûlure dans le vagin, abaissant ses parois.
  10. Flasque de la peau, l'apparition de rides profondes, augmentation de la pigmentation de la peau.
  11. Les cheveux sur la tête s'amincissent, tombent, mais leur croissance sur le visage augmente.
  12. Il y a des douleurs dans les os et les articulations, la colonne vertébrale est courbée, la posture acquiert une courbure.
  13. Risque accru de fractures osseuses.

Comment traiter la ménopause?

En règle générale, le traitement consiste à réduire les symptômes désagréables et à prolonger la jeunesse.

L'hormonothérapie substitutive n'est pas un remède universel, mais dans certains cas, elle peut réduire la nervosité et normaliser le sommeil, augmenter le tonus et prolonger les cycles menstruels. De plus, l'état de la peau, des cheveux, des ongles et des os est amélioré.

Le traitement hormonal substitutif apporte un soulagement, mais le médecin doit prescrire des médicaments, déterminer la posologie et déterminer la durée du traitement.

Remèdes populaires

  • L’infusion de graines d’aneth normalise le sommeil, atténue l’inconfort des bouffées de chaleur. 3 cuillères à soupe l les graines versent 0,5 litre d’eau bouillante, insistez dans un thermos pendant une heure. Prendre trois fois par jour, une demi-heure après les repas pour ½ tasse.
  • Les phytoestrogènes du trèfle rouge viennent remplacer les hormones sexuelles féminines. À la ménopause, 2 c. l trèfle sec verser 0,2 l d'eau bouillante, placer dans un thermos pendant la nuit. Filtrer et prendre avant le petit déjeuner à la tasse. Conservez la perfusion recommandée au maximum une journée au réfrigérateur.
  • La teinture prête de pivoine est vendue dans une pharmacie. Avant de manger, 3 fois par jour, vous devez prendre 20 gouttes de la drogue. La pivoine réduit la sévérité des bouffées de chaleur, combat la transpiration, apaise doucement les systèmes nerveux et cardiovasculaire et normalise le sommeil.
  • Les phytoestrogènes se trouvent dans le houblon, le soja, les trèfles, les raisins rouges, le lin, la luzerne, la réglisse.

Point culminant - l'étape inévitable dans la vie de chaque femme. Aucun des médecins les plus expérimentés ne se chargera de dire exactement combien de temps durera la marée. Mais il est nécessaire de se préparer à l'avance, d'améliorer sa santé, d'abandonner ses mauvaises habitudes, de bien manger et de se percevoir naturellement, à tout âge.


Discussion: 1 commentaire
  1. Galina :

    Ici aussi, les marées me tourmentaient, plus l'appétit augmentait, je commençais à trop manger le soir et à dormir mal la nuit. En poids naturellement gagné. Ce que je viens de ne pas faire, avait peur d'aller chez le gynécologue, parce que Je ne voulais pas boire d'hormones. Mais je devais quand même abandonner et de l'eau, je n'ai aucun regret. Elle m’a écrit un modèle 40, avec lui je suis rentré dans mon uniforme en seulement deux mois, j'ai arrêté de manger immensément, eh bien, et les marées ont disparu, je n’ai même pas eu à dépenser de l’argent en hormones.

    Répondre

Ajouter un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués *

Tous droits réservés.
Commentaires: info@healthprot.com